Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 12:46

Il vient de se passer en cette douce France une affaire financière caractéristique du pu dans lequel nous baignons.

Cet évènement benoîtement présenté sur TF1 13 h par Jean-Pierre PERNAUT, animateur du fameux "Combien sa coûte" (excepté son propre et royal traitement d' empoisonneur médiatique, cela va de soi) se situe sur Lorient ( Morbihan).

Dans ce secteur, précisément sur le petit village d' Inzinzac Lochrist, un ancien chef d' entreprise (bon chien chasse de race) serait sur la sellette.

De quoi s' agît-il exactement.

Aux dire de notre PERNAUT national, une escroquerie financière aurait fait des "victimes" par le fait que de pauvres innocents se seraient fait extorquer de l' argent au titre de promesses d' un taux d' intérêt de 20%!

Il faut bien être un fantassin de la bourgeoisie(grande ou petite) pour présenter les choses sous cet angle. Car je vous le dis tout net: dans cette affaire, système pyramidal bien connu qui est né outre-rhin, il n' y a aucune victime, mais rien que des escrocs!

Car s' il ne faut pas avoir une âme d' escroc pour abonder à un tel système au beau milieu des affres de la crise qui sévit et sous le signe(suivez mon regard) des  discours moralisateurs que l' on sait,  je veux bien être pendu par mes attributs les plus précieux!

Qui plus est, on a le plaisir d' apprendre que les initiateurs auraient été arrêtés pour "exercice illégal du métier de banquier"

Ce qui veut dire que faite par des banquiers patentés, ce genre de saleté ne serait pas répréhensible! Même en s' aidant avec une bonne truffe chocolatée, n' importe quel smicard ou RMIste aura beaucoup de mal à avaler ça.

Accessoirement, j' ai un cousin qui demeure à Inzinzac (cette affaire me le rappelle) et avec lequel je me suis pris le bec en l' entendant décliner des paroles puantes avec référence au mot de Cambronne pour parfumer le mouvement ouvrier révolutionnaire en général.

Je fonde l' espoir que cet évènement puisse l' amener à réorienter ce genre de  considérations plutôt vers  notre société bourgeoise, mais sans oublier cette fois cette catégorie de "victimes" qui à tous les taux en tournent allègrement la roue.

Partager cet article

Repost0

commentaires