Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 17:59

PREFACE A L’ ARTICLE DE VLADIMIR ILLITCH OULIANOV DIT   « LENINE »:

 

« LES ENSEIGNEMENTS  DE  LA  REVOLUTION »

 

Evènement qui s’ inscrit sans conteste au compte des avancées historiques, politiques économiques et sociales de l’ humanité, la révolution prolétarienne du 25 octobre (7 novembre dans le calendrier orthodoxe) est en vérité profondément méconnue dans ses tenants et aboutissant réels.

Méconnue évidemment par ses détracteurs, idéologues de la bourgeoisie qui professent à son égard leurs sentences imbéciles pour alimenter la défiance, l’ ignorance  et le crétinisme au sein des masses exploitées , mais méconnue aussi, peut-être, par les militants ouvriers sincères et honnêtes qui gardent à l’ esprit, l’ attachement à la voie révolutionnaire de l’ émancipation humaine, et cela va de soi, la culture et la conviction qui vont avec.

Il n’ est pas de meilleure source pour l’ étude sérieuse de cette révolution que l’ exploration des œuvres du camarade LENINE, un des plus grands militants ouvriers de tous les temps, ne craignons pas de le dire. Tâche d’ envergure comme on s’ en doute

Mais ici, il ne s’ agît que d’ initiation ou plutôt d’ invitation à la tâche.

Il faut embrasser la période allant de 1903 (fondation du parti dit « bolchevik ») à mars 1918 date à laquelle le jeune gouvernement soviétique s’ impose comme interlocuteur international dans la paix de Brest-Litovsk.

En fait , le terme de « révolution d’ octobre » n’ est pas vraiment approprié. Il n’ est qu’ un raccourci, une focalisation de la période indiquée, travaillée par les formes les plus exacerbées de la lutte de classes et dont le dénouement était tôt ou tard inéluctable.  

Il s’ agît donc de la période qui englobe la révolution de 1905-1907 (au cours de laquelle fût créé le premier soviet de Russie par les ouvriers de l’ usine d’ armement Poutilov de St Pétersbourg) et la boucherie impérialiste de 1914-1918.

Cette approche de l’ «  évènement », la seule sérieuse que l’ on puisse faire, n’ est évidemment pas du goût des historiens et idéologues bourgeois qui réduisent  le cours révolutionnaire indiqué  au seul renversement de l’ autocratie tsariste au profit de la bourgeoisie russe (avec le sang des ouvriers et des paysans miséreux comme d’ habitude).

Le corollaire de cette vision émasculée  est tout naturellement la fumeuse théorie du « Putsch » d’ une poignée de bolcheviks venant mettre à mal toutes les belles perspectives de la république bourgeoise. Mais passons.

L’ article présenté constitue une espèce de fresque historique sur la période d’ ébullition  et de rebondissements incessants qui non seulement bouleversent et remettent en cause tout l’ ordre impérial ancien mais posent en même temps l’ inadéquation de l’ ordre capitaliste qui prétend à sa succession. C’était cela la particularité de la Russie parmi tous les autres pays européens à l’ époque.

Tout au long de cette phase  qui va de la révolution dite « bourgeoise » de février-mars  à la fin juillet 1917,  le cours des choses confirmait semaine après semaine, mois après mois, autant l’ analyse générale de LENINE que la justesse de sa perception (presque au jour le jour pour ainsi dire) de la situation des forces sociales et des intérêts en jeu.

Au travers de cet écrit, comment ne pas  percevoir la volonté et le pragmatisme révolutionnaires, la détermination et la certitude inébranlable en la victoire  du camarade OULIANOV dans sa lutte acharnée autant au sein du comité central du POSDRb (Parti Ouvrier Social-Démocrate de Russie bolchevik) que pour conduire les Soviets sur leur chemin naturel  vers  la révolution socialiste ?

Et ce fut bien en premier lieu pour éviter une catastrophe sans précédent au le peuple tout entier que l’ insurrection armée dirigée par les bolchevik et l’ instauration du pouvoir   des soviets s’ imposèrent finalement.

 

Bonne lecture (cliquer sur le titre ci-dessous)  et si le cœur vous en dit contactez-nous pour plus d’ information.

Chapitre "Les enseignements de la révolution" du tome 25 des œuvres complètes de Lénine

Partager cet article

Repost0

commentaires